Départ de Michel Barnier pour une tournée africaine

La principale étape de ce voyage marathon de trois jours sera El Facher, au Darfour où Michel Barnier arrivera mardi et qui est le théâtre d’une crise humanitaire et politique majeure.
Il visitera le camp de réfugiés d’Abou Shouk au moment où la communauté internationale se mobilise pour prévenir une catastrophe humanitaire dans cette région où s’affrontent depuis début 2003 des milices arabes, soutenues par le gouvernement soudanais, et des mouvements rebelles.
Les Etats-Unis, très actifs sur ce dossier, ont déposé le 22 juillet un projet de résolution au Conseil de sécurité des Nations unies menaçant de sanctions Khartoum s’il ne contrôle pas les miliciens arabes (djandjawid) responsables d’atrocités contre les populations. Ce conflit a fait entre 30.000 et 50.000 morts, plus d’un million de déplacés et près de 150.000 réfugiés au Tchad voisin, selon un responsable de l’ONU.
Lors de cette tournée, M. Barnier abordera avec les chefs d’Etat du Tchad, Idriss Deby, du Sénégal Abdoulaye Wade et de l’Afrique du Sud Thabo Mbeki la question du Darfour mais aussi les crises en Côte d’Ivoire et en République Démocratique du Congo (RDC).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *