Des associations anti-racistes attaquent en justice le leader du parti d’extrême droite, « Vlaams Belang »

Pour le MRAX, principale organisation antiraciste belge, et KIF KIF, une association interculturelle flamande, Filip Dewinter et son parti doivent être sanctionnés pour les propos du leader de la formation. Pour ce dernier,  »l’islamisation de l’Europe est effrayante ».
Il y a  »beaucoup d’attaques contre les juifs d’Anvers (Nord de la Belgique). Elles sont invariablement perpétrées par des jeunes musulmans ou des  terroristes musulmans étrangers », a-t-il dit dans une interview à l’hebdomadaire américain  »Jewish Week ».
Les deux associations estiment que ces propos sont graves car  »ils tendent,  à des fins électorales, à monter les communautés les unes contre les autres ».
La plainte en justice introduite par le MRAX et KIF KIF est doublée d’un appel au Parlement fédéral pour faire supprimer les dotations publiques accordées au  »Vlaams Belang », qui a été contraint d’abandonner son ancienne appellation  »Vlaams Blok », après sa condamnation par la justice pour racisme.
Les deux associations ont également appelé le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme à plus de vigilance et sollicité l’intervention de plusieurs personnalités.
Elles proposent aussi d’exposer quelques réflexions en la matière, avec la participation du directeur de l’Observatoire de l’Islam en Europe, M. Abdellah Boucouf, et le président du Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (C.C.O.J.B.), M. Philippe Markiewicz.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *