Des millions de pèlerins chiites attendus à Karbala

Des millions de chiites sont attendus jeudi pour un pèlerinage à hauts risques dans la ville sainte irakienne de Karbala placée en état d’alerte maximum, après des attentats antichiites sanglants ces derniers jours. Plus de 40.000 soldats et policiers irakiens ont été déployés dans et aux alentours de la ville, située à 110 km au sud de Bagdad, de même que 10.000 membres de la force d’intervention rapide, selon le chef de la police de Karbala, Raëd Jawdat. «Le dispositif de sécurité est très large et à son plus haut niveau pour accueillir l’immense nombre de pèlerins qui se rendront à Karbala», a affirmé le ministre d’Etat pour la sécurité nationale, Chirwane Al-Waëli. Le gouverneur de la province de Karbala, Khamis al-Khazali, a précisé qu’au moins cinq millions de pèlerins étaient attendus dans la ville sainte, qui sera transformée en place fortifiée, encadrée de trois cordons de sécurité, survolée par des hélicoptères et surveillée par 750 tireurs d’élite. Aucun véhicule ne pourra y pénétrer et les pèlerins seront fouillés à des barrages, équipés de portiques électroniques pour détecter les métaux. Habillés de noir, les pèlerins doivent célébrer le 40ème jour après la mort de l’imam Hussein, l’une des figures les plus révérées de l’islam chiite, tué en 680 par la dynastie sunnite des Omeyyades. Ils ont pour coutume de se marteler la poitrine et de se flageller le dos, au rythme de tambours et de prières, en se rendant au mausolée de l’imam Hussein. Les autorités irakiennes disent craindre des attentats par différents groupes armés. «Nous avons des informations indiquant que des groupes hors-la-loi tenteront de ruiner les cérémonies, mais nous y ferons face de manière professionnelle», a assuré Waëli. Dimanche, un kamikaze a réussi à s’infiltrer dans une halte utilisée par les pèlerins chiites se rendant à Karbala, à Iskandariyah (60 km au sud de Bagdad), tuant 48 personnes et en blessant 68.

• Hassan Abdel Zahra (AFP)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *