Éclipse totale du Soleil en Inde et en Chine

«La plus longue éclipse solaire totale du 21ème siècle est un moment très dangereux dans l’Univers», prévient Raj Kumar Sharma, un astrologue de Bombay, la capitale économique indienne. «Si le Soleil, le maître des étoiles, est malade, alors il va se passer quelque chose de grave dans le monde», avertit celui qui se targue d’avoir lu dans les astres en 2008, la crise financière mondiale et la victoire présidentielle de Barack Obama. Mercredi, une éclipse monstre selon les astrophysiciens, va plonger dans le noir pendant quelques minutes la Chine et l’Inde, les deux pays les plus peuplés de la planète. Dans ces deux mastodontes d’Asie, les contes et mythologies parlent de ce phénomène astronomique comme l’annonce de bonnes fortunes, mais aussi de mauvais présages.
M. Sharma prévoit des attentats perpétrés sur le territoire indien par le groupe (séparatiste du Cachemire) Jaish-e-Mohammad ou Al Qaïda et une terrible catastrophe naturelle en Asie du Sud-Est.
L’astrologue védique, pense aussi qu’un dirigeant politique indien pourrait être assassiné, tandis que l’armée américaine serait menacée en Afghanistan, au Proche-Orient et en Europe. «Sans oublier l’Iran et l’Occident, entre lesquels les tensions vont aller crescendo, jusqu’à une intervention militaire américaine à partir du 9 septembre. À cette date, Saturne passe de la constellation du Lion à la Vierge et ces 200 dernières années, à chaque entrée de Saturne en Vierge, il y a eu une guerre», assure
M. Sharma. L’astrologie védique sert à presque tout en Inde : du choix du prénom d’un nouveau-né aux décisions d’acheter un logement ou de monter une affaire. En cas d’éclipse, certains hindous (80% des 1,17 milliard d’Indiens) croient que les démons Rahu et Ketu, avalent le Soleil, rendant la nourriture immangeable et l’eau imbuvable. Des Indiennes prêtes à accoucher et qui avaient programmé une césarienne le 22 juillet, ont repoussé l’intervention, confie Shivani Sachdev Gour, gynécologue de l’hôpital Fortis de New Delhi. «C’est une croyance profondément enracinée dans la société indienne. Des couples veulent tout faire pour que le bébé ne naisse pas ce jour là», explique le médecin. Dans la Chine impériale, les éclipses étaient annonciatrices de catastrophes naturelles ou de la mort d’un empereur. Ces croyances et superstitions n’ont pas disparu. «La probabilité qu’il y ait des violences ou une guerre lors d’une éclipse totale est de 95%», avance un article du site internet chinois Baidu.com.  Siva Prasad Tata, à la tête du site internet spécialisé, Astro Jyoti, est plus optimiste: «il n’y a pas de raison de trop s’alarmer à propos de l’éclipse. C’est un phénomène naturel», admet-il.

Par Phil Hazlewood (AFP)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *