Elections municipales à Montréal : Un Marocain dans la course

Elections municipales à Montréal : Un Marocain dans la course

Le scrutin est prévu le 5 novembre prochain

S’impliquer en politique en terre d’accueil quand on est immigrant est une démarche téméraire, pleine de courage face aux difficultés d’intégration que rencontrent tous les arrivants. Au Québec, ils sont bien rares dans la communauté marocaine à tenter l’expérience. Dans cet environnement cosmopolite, «on arrive tous de quelque part», a rappelé le maire de Montréal, Denis Coderre, lors d’une rencontre avec la presse. Alors pourquoi ne pas oser ? Certains le font, fort heureusement.

Abdelhaq Sari en fait partie. Ce jeune quadra installé à Montréal depuis décembre 2002 s’est lancé ces derniers mois dans l’arène de la politique locale. Il est candidat dans l’équipe de Denis Coderre au poste de conseiller de ville, précisément dans l’arrondissement de Montréal Nord. Depuis son arrivée à Montréal, cet ancien cadre du ministère des finances à Rabat a fait beaucoup de chemin. Sur le plan académique, avec un diplôme ingénieur en technologie de l’information en poche à son arrivée au Canada, il n’a cessé depuis son installation de multiplier les formations. Il a depuis décroché, entre autres, une maîtrise en administration des affaires, option management et technologie de l’ESG-UQAM (École de science de la gestion de l’Université du Québec à Montréal) et un MBA de l’UQAM.

En outre, Abdelhaq Sari a entrepris des études doctorales depuis 2010 et réussi dans ce cadre l’examen de synthèse de doctorat en administration des affaires du consortium: ESG-UQAM, McGill, JMSBConcordia et HEC Montréal.

Parallèlement à ce riche parcours universitaire, semé de distinctions de mérite, il a très vite intégré la vie active dans son pays d’accueil et a à son actif plusieurs expériences professionnelles. Il a occupé depuis 2013 et jusqu’à récemment le poste de  conseiller en technologie de l’information au Service de police de la ville de Montréal ainsi que plusieurs fonctions de conseil en gestion. Il est également chargé de cours à l’ESG-UQAM depuis 2007. Ce jeune politicien a aussi la fibre sociale. Il est à la tête de l’association Soleil des orphelins, une entité créée il y a plus de dix ans et qui parraine aujourd’hui plus de 850 orphelins répartis entre le Maroc et la Tunisie.

Un engagement qui lui tient beaucoup à cœur, dit-il. Dans la communauté maghrébine, il est très connu et très apprécié pour ce don de soi. Cela n’a pas échappé au maire Denis Coderre qui était à la recherche d’un profil disposant d’un consensus dans l’arrondissement de Montréal Nord, une localité à forte résonance maghrébine.

La politique ne faisait pas partie des projets de Abdelhaq Sari, mais aujourd’hui, il assume et embarque dans l’aventure. «L’expérience de l’équipe de M. Denis Coderre à la tête de la mairie de Montréal durant les quatre dernières années est concluante. J’ai pu le vivre et le voir au sein de la sphère administrative. Le changement dans la métropole est visible et efficient. Cela est convaincant pour s’y impliquer», souligne-t-il à ce sujet. Ce qui conforte également ce jeune père de famille dans sa nouvelle expérience, c’est la proximité avec le citoyen et leur quotidien qu’offre la politique municipale. Des projets pour son arrondissement, il en a plein tête. Dans cette localité, les jeunes représentent 1/3 de la population. Il y a donc beaucoup à faire en leur faveur mais aussi au profit des aînés.

Cet électorat a aussi des attentes sur le plan amélioration du cadre de vie à travers l’embellissement de l’aspect paysager et également celui du développement du commerce de proximité, précise le candidat. Le 5 novembre prochain jour du scrutin, s’il est élu, ce ne sera pas seulement une victoire pour lui. Toute la communauté marocaine à Montréal est fière de lui. Pour lui, l’expérience est aussi d’inciter les jeunes à s’impliquer dans la politique. Il est en effet plus aisé d’influencer les orientations politiques quand on est représenté au sein de la gouvernance publique. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *