Emeutes de Beytrouth : plus de 300 personnes interpellés

Des perquisitions se poursuivent à la recherche d’autres personnes impliquées dans ces émeutes qui ont fait un mort par asphyxie et une cinquantaine de blessés, selon la police, et plusieurs millions de dollars de dégâts, selon la presse.
Les Forces de sécurité intérieures (FSI, police et gendarmerie) ont fait état de l’interpellation de 174 personnes, dont 76 Syriens, 35 Palestiniens et 25 bédouins, apatrides.
L’armée a pour sa part indiqué dans un communiqué avoir procédé à l’arrestation de 160 personnes, sans fournir le détail de leurs nationalités.
Lors de la manifestation, organisée pour protester contre la publication en Europe de caricatures du prophète Mohamed, l’immeuble abritant les bureaux de l’ambassade du Danemark, a été brûlé. Mais les bureaux de l’ambassadeur, basé en Syrie, n’ont pas été atteints.
A la suite de ces violences, le ministre libanais de l’Intérieur, Hassan Sabeh, a présenté sa démission.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *