Enlèvements de trois Espagnols en Mauritanie : Madrid examine la revendication d’Al Qaïda

Enlèvements de trois Espagnols en Mauritanie : Madrid examine la revendication d’Al Qaïda

Les autorités espagnoles analysent «l’authenticité» de la revendication émise par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) concernant l’enlèvement de trois Espagnols fin novembre en Mauritanie, a indiqué mardi le ministre espagnol des Affaires étrangères.
«Le CNI (Centre national du renseignement espagnol, ndlr) analyse l’autenticité de cette revendication», a dit Miguel Angel Moratinos en marge d’une réunion avec ses collègues à Bruxelles. Il a ajouté que son gouvernement soupçonnait depuis longtemps Al Qaïda d’être à l’origine de ces enlèvements. «Nous allons travailler pour libérer (les otages) aussi vite que possible», a ajouté M. Moratinos qui a refusé d’être plus précis.
L’Aqmi a revendiqué le rapt du Français Pierre Camatte et de trois Espagnols, enlevés fin novembre respectivement au Mali et en Mauritanie, dans un enregistrement sonore diffusé mardi par la chaîne de télévision Al-Jazira. Les trois volontaires espagnols (deux hommes et une femme) de l’ONG Barcelona Accio solidaria ont été enlevés sur la route côtière très fréquentée Nouadhibou-Nouakchott, à 170 km au nord de la capitale alors qu’ils circulaient à bord du dernier véhicule d’un convoi acheminant de l’aide vers l’Afrique de l’Ouest.
Le porte-parole de l’Aqmi a identifié les trois otages espagnols, précisant que l’un d’eux, Albert Vilalta, est le directeur d’une société de tunnels.
Outre cet homme de 35 ans, les deux autres otages espagnols sont Roque Pascual, 50 ans, dirigeant d’entreprise du secteur de la construction, et Alicia GÃimez, 35 ans, fonctionnaire de l’administration de la justice.
L’enlèvement de trois Espagnols est une première en Mauritanie, pays qui a subi ces deux dernières années une série d’actions meurtrières revendiquées par Al Qaïda au Maghreb islamique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *