Événement : Ces faucons qui enflamment le monde

Donald Rumsfeld, Condoleezza Rice, Paul Wolfowitz, Dick Cheney, Tom Ridge…Pour la plupart, issus de l’administration Reagan, les représentants de la ligne dure de l’administration Bush se sont formés aux basses besognes de la politique dans les années 80.
Réservés jusque-là, ils ont su saisir le 11 septembre pour tester leurs théories conquérantes et asseoir leur influence dans tous les rouages de l’administration Bush. Qui sont-ils ? À leur tête, on retrouve le vice-président, Dick Cheney. Homme de l’ombre, il joue néanmoins un rôle central dans l’administration Bush. Plusieurs observateurs soutiennent que c’est lui qui tient véritablement les rênes du pays. Ancien secrétaire à la Défense pendant la guerre du Golfe, sous George Bush père, il a la réputation d’être passé maître dans l’art d’organiser. Arrive ensuite, Donald Rumsfeld, secrétaire à la Défense, dur parmi les durs du clan des faucons de l’administration Bush. Âgé de 68 ans, Ramsfeld est un spécialiste des questions de défense antimissiles. Il a déjà été secrétaire à la Défense de 1975 à 1977, dans le gouvernement du président Gerald Ford. Il est chargé de préparer la riposte militaire. Troisième pilier du cercle des durs, Condoleezza Rice, conseillère à la sécurité nationale.
Première femme et première Noire à diriger le Conseil de sécurité nationale, elle est l’éminence grise du président Bush en matière de politique étrangère. Âgé de 46 ans, c’est une spécialiste de la Russie et des questions de contrôle des armements. Entre 1989 et 1991, elle était membre du Conseil de sécurité nationale dans l’administration de George Bush père. À un degré moindre, on retrouve Paul Wolfowitz, considéré comme l’une des nominations les plus significatives du président Bush. Il occupe le poste de secrétaire adjoint à la Défense, c’est-à-dire numéro deux derrière le ministre en titre, Donald Rumsfeld.
Wolfowitz a près de trois décennies d’expérience dans la communauté de la défense et la stratégie. Il est proche d’Henry Kissinger et de Zbigniew Brzezinski ainsi que de différentes personnalités néo-conservatrices. Sur le front de la lutte antiterroriste, on retrouve Tom Ridge, coordonnateur contre le terrorisme, poste qu’il occupe depuis le 8 octobre 2001. Son mandat est de renforcer la défense intérieure et de coordonner la protection de toutes les grandes infrastructures du pays.
À la tête d’un service d’une centaine de personnes, il a la main haute sur une quarantaine d’agences fédérales (comme la CIA et le FBI) concernées par le renseignement, la prévention et la gestion des attentats terroristes sur le territoire américain. Ancien gouverneur de Pennsylvanie, Tom Ridge est un vétéran de la guerre du Vietnam.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *