Explosions de Boston : trois morts et plus d’une centaine de blessés

Explosions de Boston : trois morts et plus d’une centaine de blessés

La double explosion survenue lundi à Boston, dans le nord-est des Etats-Unis, a fait trois morts et plus d’une centaine de blessés, dont plusieurs dans un état grave, selon un nouveau bilan communiqué dans la soirée par la police locale.

Les médias US ont rapporté, de leur côté, qu’un enfant de huit ans figure parmi les morts, en faisant état de près de 140 blessés dans 18 grièvement.

De même source on rapporte aussi qu’un nombre important de blessés ont du être amputés à l’hôpital en raison des blessures sévères soutenues lors de ces explosions provoquées apparemment par des engins explosifs improvisés bourrés de billes de roulement.

Le chef de la police de Boston, Edward Davis, a affirmé par ailleurs lors d’une conférence de presse qu’aucun suspect n’a été arrêté jusqu’à présent dans le cadre de l’enquête criminelle sur ces explosions, démentant ainsi une information rapportée par les médias selon laquelle un suspect aurait été hospitalisé et interrogé par la police.

Deux explosions quasi-simultanées ont eu lieu lundi en début d’après-midi près de la ligne d’arrivée du marathon de Boston, évènement sportif majeur qui attire chaque année des centaines de participants et de sportifs des quatre coins des Etats-Unis et à travers le monde.

Au moins un engin explosif a aussi été retrouvé et désactivé par les forces de l’ordre à Boston, alors qu’une troisième explosion est survenue peu après dans une bibliothèque de la ville, sans faire apparemment de victimes.

Le président Barack Obama a déclaré en début de soirée que les autorités US ignoraient toujours l’identité et les motivations des auteurs de ces explosions, tout en assurant que les responsables de ces attaques seront « retrouvés » et « jugés ».

« Nous ne savons pas encore qui a fait ceci ni pourquoi, et les gens ne doivent pas sauter aux conclusions avant que l’on ait rassemblé l’ensemble des éléments », a indiqué le président Obama lors d’une déclaration à la salle de presse de la Maison Blanche.

« Mais détrompez-vous, nous allons découvrir qui a fait ceci et pourquoi. Tout individu ou groupe responsable sentira le plein poids de la justice » américaine, a-t-il encore martelé.

Le chef de l’exécutif US a aussi indiqué avoir instruit les membres de son administration à rendre disponible l’ensemble des ressources de l’Etat fédéral pour les besoins de l’enquête et le renforcement de la sécurité à travers les Etats-Unis.

Le niveau d’alerte dans plusieurs grandes villes américaines, notamment Washington, New York et Los Angeles, a été, en effet, élevé lundi suite aux explosions de Boston.

Dans la capitale Washington, le périmètre entourant la Maison Blanche a été bouclé par la police et le secret service lundi en milieu d’après-midi peu après ces explosions.

La police de Boston, Washington, New York, Los Angeles et San Francisco ont aussi annoncé un renforcement de la sécurité notamment dans les hôtels et les transports en commun par mesure de précaution.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *