Financement du terrorisme : interpellations en France et en Italie

Les policiers français de la Division nationale antiterroriste (DNAT) et de la direction interrégionale de la police judiciaire de Marseille, ont  interpellé cinq personnes, sur huit visées, à Marseille et sa région, a-t-on précisé de mêmes sources.

Simultanément en Italie, la police antiterroriste italienne a interpellé  sept (bien sept) personnes à Naples, Caserte (sud), Milan et Bologne (nord),  a-t-on ajouté de mêmes sources. Une information non confirmée par les autorités italiennes.

Selon l’agence de presse italienne Ansa, sept mandats d’arrêt ont été  lancés par le parquet de Naples (sud), visant deux Italiens et cinq Algériens,  dont deux se trouvent déjà en prison.

Selon une source française à Paris, les personnes interpellées en France et en Italie, tous des hommes d’origine algérienne passant pour être proches du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC, principal mouvement islamiste armé algérien), ont été placées en garde à vue.

Elles sont soupçonnées de participer au financement du terrorisme d’origine islamiste par le biais de diverses activités délictuelles, notamment la  falsification de documents pour favoriser l’immigration clandestine.

Des perquisitions étaient encore en cours mercredi matin en France, selon cette source.

En Italie, l’opération policière se poursuivait également, a déclaré à l’AFP une source diplomatique française à Rome.

"Il s’agit de personnes exerçant des activités délictueuses dans le monde de la contrefaçon, voire des faux papiers", a-t-on précisé de sources proches du dossier à Paris.

Elles sont également soupçonnées de verser une partie des bénéfices retirés de ces activités pour financer le terrorisme, "ce qui devra être établi  formellement, et ce n’est pas le plus facile", a-t-on ajouté.

Les services de renseignements italiens ont initié cette affaire sur leur sol, il y a deux ans, jusqu’à ce qu’ils "tombent sur des personnes de  Marseille" et alertent leurs homologues français.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *