Flash Airlines : 16 dépouilles rapatriées en France

Partis du Caire, les cercueils sont arrivés à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, au nord-est de Paris, à bord d’un avion Air France.

Les dépouilles ont ensuite été transportées dans des corbillards jusqu’au parking de la Maison de l’environnement de l’aéroport où les familles ont pu se recueillir quelques instants.

Les corps devront encore faire l’objet d’ultimes examens médico-légaux, avant d’être restitués aux familles.

Les cercueils de 67 victimes avaient déjà été acheminées en France en octobre après une très longue procédure.

Certaines familles n’ont pas souhaité le rapatriement des dépouilles de leurs proches, optant pour leur inhumation en Egypte sur le site d’un mémorial à Charm el-Cheikh, à la pointe sud de la péninsule du Sinaë.

Les enquêteurs égyptiens et français ont divergé sur les causes de cette catastrophe qui avaient causé le 3 janvier 2004 la mort de 148 personnes, dont 134 Français.

Les Egyptiens, qui ont présenté samedi le rapport final, ont mis l’accent sur des problèmes techniques, sans retenir une cause unique à l’accident, alors que leurs homologues français ont mis en cause le pilote de l’appareil.

Le chef des enquêteurs égyptiens, Chaker Qelada, rencontrera les familles des victimes lundi en début d’après-midi lors d’une réunion d’information au musée de l’air et de l’espace au Bourget, en banlieue parisienne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *