France : Arrivée massive du fioul du Prestige

Triste spectacle que de voir des centaines d’hommes en combinaison ramasser de grandes et longues traînées noires sur le sable mais aussi sur les nombreux rochers qui longent le littoral basque, touché de plein fouet par une importante marée noire. Les plages du nord du département voisin, à Biscarosse et Mimizan, ont, elles aussi, été souillées mais les plus grosses arrivées ont été constatées une nouvelle fois dans le Sud, principalement au niveau des stations balnéaires d’Hossegor et Capbreton.
Quelque 350 hommes pour ce département, 300 autres pour la région basque, ont été mobilisés depuis lundi. Et le pire semble encore à venir puisque, selon Jérôme Erulin, porte-parole de la préfecture maritime de l’Atlantique à Brest, des observations aériennes ont détecté des « tâches » à proximité de ces côtes, sur 12 km de large et sur plus de 200 km de longueur, de Lacanau (Gironde) à Hendaye, à la frontière espagnole.
Après plusieurs jours de mauvais temps, la flotte européenne, basée à La Rochelle, a repris la mer mardi soir : quatre bateaux de pompage européens et huit chalutiers devaient se déployer sur la zone pour empêcher une nouvelle marée. Depuis les premières arrivées de fioul, fin décembre, 800 tonnes de déchets d’hydrocarbures ont été collectées pour les seules Landes. Elles ont été évacuées vers l’usine SIAP de Bassens en Gironde pour être détruites et le rythme de ramassage est actuellement de l’ordre de 80 tonnes par jour.
C’est le 13 novembre dernier que le pétrolier Prestige, en avarie au large des côtes de Galice, avait fait naufrage dans les eaux espagnoles, provoquant ainsi la troisième grande marée noire vécue par la Galice, après celles de l’Urquiola (1976) et de l’Aegean Sea (1992).
C’est, en même temps, la troisième marée noire de fuel lourd dans les eaux européennes en moins de 4 ans, après celles de l’Erika (1999) et du Baltic Carrier (2001).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *