France : le CFCM propose de transformer les églises vides en mosquées

France : le CFCM propose de transformer les églises vides en mosquées

Transformer les églises vides en mosquée. C’est la proposition de Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) qui était l’invité, lundi 15 juin 2015, de Jean Pierre Elkabach sur Europe 1, quelques minutes avant l’ouverture d’un dialogue formel avec des représentant de la communauté Musulmane en France au ministère de l'Intérieur.

Lors de l’émission «l’invité politique d’Europe 1», M.Boubakeur a suggéré de récupérer des églises vides pour les transformer en lieu de culte pour les musulmans. Une proposition déjà exprimée dans son livre Lettre ouverte aux Français, qui sort cette semaine.

Pour Dalil Boubakeur, il existe 2500 mosquées en France et 300 sont en construction, «mais c'est insuffisant pour répondre aux besoins de la communauté musulmane», explique-t-il. Et d’ajouter : d'une part, des églises vides. De l'autre «18 000 musulmans attendent» de trouver un lieu pour pratiquer leur culte.
A la question de Jean-Pierre Elkabbach, vous suggérez de récupérer des églises vides pour les transformer en mosquée, M.Boubakeur  répond : «pourquoi pas?», tout en confiant que c’est un «problème délicat». Il prend pour exemple Clermont-Ferrand, où «des religieux ont accueilli des musulmans» dans une chapelle inoccupée.
« C'est le même Dieu, ce sont des rites qui sont voisins, fraternels. Je pense que musulmans et chrétiens peuvent coexister», a déclaré Dalil Boubakeur qui est également recteur de la mosquée de Paris.

Pour rappel, comptant quelque 5 millions de membres, les musulmans constituent la deuxième communauté confessionnelle du pays. A cet effet, un séminaire de travail a été organisé lundi 15 juin 2015 au ministère de l'Intérieur rassemblant quelques 120 responsables de fédérations, recteurs de mosquées, imams, aumôniers, théologiens, islamologues et personnalités de la société civile pour une première demi-journée de débats.


 

Outre la construction et la gestion des lieux de culte musulmans, parmi les thèmes abordés, lors de ce séminaire, devaient figurer la sécurité des lieux de culte et l'image parfois dégradée de l'islam dans les médias et l'opinion publique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *