octobre 16, 2017

Fusillade de Las Vegas: Le bilan s’alourdit à 59 morts et 527 blessés

Fusillade de Las Vegas: Le bilan s’alourdit à 59 morts et 527 blessés

Au moins 59 personnes ont été tuées et 527 autres blessées après la fusillade de dimanche soir sur les spectateurs d’un concert de musique à Las Vegas, dans le Nevada (sud-ouest des Etats-Unis), selon un nouveau bilan fourni, lundi, par la police.

Le bilan de la fusillade, la pire de l’histoire de l’Amérique moderne, s’est alourdi à 59 morts et 527 blessés, a précisé le shérif de Las Vegas, Joseph Lombardo, lors d’une conférence de presse.

Le suspect, Stephen Paddock, un homme blanc de 64 ans, comptable à la retraite et originaire du Nevada, avait ouvert le feu sur la foule depuis une chambre au 32e étage de l’hôtel-casino Mandalay Bay qui surplombe le lieu du concert de musique country auquel assistaient quelque 22.000 spectateurs.

Le tireur s’est suicidé avant que la police ne l’atteigne. Plusieurs armes à feu ont été retrouvées dans la chambre d’hôtel dans laquelle il a été retrouvé mort.

Lors de la perquisition de son domicile à Mesquite, à 120 kilomètres au nord de Las Vegas, les enquêteurs ont retrouvé « plus de 18 armes à feu supplémentaires, des explosifs et plusieurs milliers de munitions, ainsi que des appareils électroniques que nous étudions en ce moment », a ajouté le shérif Lombardo.

Le mobile de la fusillade restait jusqu’à lundi soir un mystère alors que la police cherchait à en apprendre davantage sur cet homme armé qualifié de « loup solitaire ».

La police fédérale américaine a déclaré n’avoir établi « aucun lien à ce stade avec un groupe terroriste international », rejetant une revendication du groupe terroriste « Etat islamique ».

Le président américain Donald Trump, qui doit se rendre mercredi à Las Vegas, a dénoncé, dans un discours télévisé, un « acte absolument maléfique », appelant tous les Américains à s’unir contre la violence.

Une minute de silence a été observée à la Maison Blanche et au Congrès et les drapeaux ont été mis en berne.

Jusqu’ici, la fusillade la plus meurtrière aux Etats-Unis était celle survenue en juin 2016 dans une discothèque à Orlando, en Floride, qui avait fait 49 morts.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *