Gabon : Bongo Ondimba proclamé élu par la Cour constitutionnelle avec 79,18%

La Cour constitutionnelle a, selon sa présidente Marie-Madeleine Mborantsuo, procédé à "diverses rectifications d’erreurs matérielles" et "aux redressements qu’elle a jugés nécessaires", mais n’a modifié qu’à la marge les résultats annoncés mardi soir par le ministre de l’Intérieur, Clotaire-Christian Ivala.
Selon la Cour, Pierre Mamboundou, candidat de l’opposition "radicale", arrive en deuxième position avec 13,61% des voix, suivi par l’ex-baron du régime passé à l’opposition Zacharie Myboto, crédité de 6,58% des suffrages.
Deux autres candidats, Augustin Moussavou King et Christian Serge Maroga, présidents de deux petites formations sans audience réelle, n’ont recueilli respectivement que 0,33 et 0,30% des voix.
"Sous réserve du contentieux dont elle serait saisie", la Cour a donc "proclamé élu le candidat Omar Bongo Ondimba avec 275.819 voix soit 79,18%", a a déclaré Mme Mborantsuo.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *