Gardez : Échange de prisonniers entre les deux clans

Si des concessions apparaissent, les deux parties en présence ne semblent pas pour autant sur le point de régler leur différend. L’échange de prisonniers a été négocié par des représentants du gouvernement intérimaire de Kaboul qui se sont rendus ce week-end à Gardez. Les combats qui avaient éclaté mercredi à la périphérie de Gardez, à 120 km au Sud de Kaboul, ont fait au moins une cinquantaine de morts. «Tous les prisonniers seront échangés », a déclaré mardi Wazir Zadran, frère du chef d’une des deux factions. «Chaque partie restituera aussi à l’autre les véhicules et équipements militaires saisis durant les combats».
Les partisans de Padshah Khan Zadran -nommé gouverneur par Hamid Karzaï- ont tenté en vain de désarmer des soldats fidèles au clan tribal de Gardez dirigée par un commandant local, Haji Saifullah. Mais celui-ci refuse depuis le début de reconnaître son successeur officiel Zadran. Les deux camps se sont donc affronté à l’arme lourde dans la ville, d’où Zadran et ses combattants ont finalement été évincés vendredi mardi. Environ 240 prisonniers -200 hommes de Zadran et 40 de Saifullah- devaient donc être libérés ce mardi. Les troupes de Zadran n’ont de toute façon pas l’intention d’abandonner la ville. «Nous voulons revenir à Gardez, pacifiquement ou par la force » , déclarait ce mardi Wazir Zadran. «Si Karzaï veut que la sécurité règne dans la région, il ne faut pas qu’il (nomme un nouveau gouverneur), car d’autres gens comme Saifullah dans d’autres provinces tenteront alors de se soulever contre les gouverneurs désignés» a-t-il ajouté…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *