Gaza : la rechute !

Les affrontements entre partisans des mouvements rivaux Hamas et Fatah dans la nuit de samedi à dimanche dans la bande de Gaza ont fait quatre morts, portant à 24 le nombre de victimes de l’explosion de violences partisanes depuis jeudi, selon un nouveau bilan de source médicale.
Un précédent bilan faisait état de trois morts dans la nuit de samedi à dimanche. Pendant la nuit, des militants armés du Hamas ont pris d’assaut un immeuble d’habitations à Beït Lahya, dans le nord de la bande de Gaza, afin de s’emparer d’un partisan du Fatah recherché, selon une source de sécurité. Des affrontements ont éclaté et le fils du responsable local du Fatah, âgé de 11 ans, et un autre habitant de l’immeuble ont été tués, selon la source médicale. Un membre du Hamas a par ailleurs été tué et un autre grièvement blessé, qui est mort par la suite, dans l’explosion d’une mine qu’ils étaient en train de placer près du quartier général des services de renseignements palestiniens, dans le nord de la bande de Gaza. Des membres du Hamas bombardaient notamment à l’aide de roquettes antichars et d’obus de mortiers le quartier général du service de sécurité préventive contrôlé par le Fatah. Dans d’autres quartiers, des membres du Fatah ou du Hamas ont établi des barrages routiers, tandis que des échanges nourris de coups de feu entre les camps retentissaient.
   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *