Google jugé responsable d’atteinte à la vie privée en Espagne

Google jugé responsable d’atteinte à la vie privée en Espagne

L’organisme espagnol de protections des données (AEPD) a ordonné jeudi à la société américaine Google de payer une amende de 900.000 euros pour des « graves violations » des droits et de la vie privée des citoyens.

L’agence espagnole accuse dans un communiqué, relayé par la presse locale, Google « d’usage illégal de données personnelles » obtenues à partir d’utilisateurs de différents services dont des comptes de messagerie électronique.

Google « a commis une grave violation du droit à la protection des données personnelles », estime l’agence espagnole, qui a lancé son enquête en juin dans une action coordonnée avec les autorités de protection des données en Allemagne, en France, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, précisant que la société américaine n’a pas informé les utilisateurs de son usage des données recueillies telles que des informations émanant de messages électroniques.

La société américaine est également accusée d’avoir détenu ces données « pour une période indéterminée et injustifiée » et d’avoir créé des difficultés aux utilisateurs qui s’inquiétaient de l’usage de leurs données.

Google devra ainsi payer 300.000 euros pour chacune des trois infractions retenues contre elle et s’est vu ordonner de mettre ses pratiques en règle avec les normes légales.

Le directeur de l’AEPD, José Luis Rodr?guez, cité par des médias espagnols, a déploré « le manque de coopération de la société américaine » relevant que les autorités de protection des données de 27 pays européens ont demandé cette collaboration sans recevoir une « réponse satisfaisante » de la part de Google.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *