Grande-Bretagne : L’enquête sur la ricine progresse

Un cinquième ressortissant algérien a été mis en examen pour « conspiration pour développer ou produire une arme chimique », dans le cadre de l’enquête sur le projet d’attentat à la ricine, a indiqué mercredi la police de Londres. Mouloud Bouhrama, âgé de 31 ans et sans emploi, est inculpé pour « avoir conspiré avec quatre autres hommes en vue de développer ou produire une arme chimique en violation du premier article de la Loi criminelle de 1977 », a indiqué un porte-parole de Scotland Yard. Bouhrama, arrêté le 22 janvier dans le nord-est de Londres, devait être présenté à la justice dans la journée de mercredi.
Les quatre autres Algériens mis en examen dans cette affaire ont déjà été présentés au tribunal et placés en détention préventive en attendant leur procès. Il s’agit d’un jeune homme de 17 ans dont l’identité n’a pas été révélée, de Mouloud Feddag, 18 ans, de Samir Feddag et de Mustapha Taleb, tous deux âgés de 33 ans. Ils sont soupçonnés d’avoir voulu empoisonner la nourriture des troupes britanniques avec ce poison mortel, dont des traces ont été découvertes le 5 janvier dans un appartement de Londres. Mercredi, la police britannique a par ailleurs annoncé avoir procédé à trois nouvelles arrestations lors de trois descentes effectuées dans la matinée dans le nord du pays, deux à Manchester, la troisième à Bury. Ces trois hommes, âgés de 30, 32 et 35 ans, devaient être transférés vers la capitale pour interrogatoire. Depuis le 5 janvier, une quinzaine de personnes ont été interpellées, dont sept lors d’une intervention policière, le 20 janvier, à la mosquée de Finsbury Park, toujours à Londres.
Lundi dernier, une source gouvernementale américaine avait indiqué que la CIA enquêtait sur une éventuelle implication dans cette affaire de ricine, d’un expert en armes appartenant à Al-Qaïda. Les recherches de la CIA sont centrées sur Abu Mussab al-Zarqawi, le concepteur présumé des attaques du 11 septembre 2001. Abu Mussab al-Zarqawi, qui a combattu en Afghanistan avec Ben Laden, est d’origine palestinienne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *