Grèce: 64 immigrés illégaux algériens déportés en janvier

Grèce: 64 immigrés illégaux algériens déportés en janvier

Quelque 64 immigrés algériens illégaux ayant rejoint la Grèce de Turquie en quête de meilleures conditions de vie ont été déportés en janvier dernier, selon les données du département de l’immigration grecque.

Les autorités grecques ont indiqué, lundi, que ces immigrés clandestins ont été déportés vers leur pays dans le cadre du programme d’aide au retour volontaire financé et supervisé par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Dans le cadre du même programme, Athènes a aussi déporté, durant ce premier mois de l’année en cours, 503 Albanais, 159 Pakistanais, 149 Irakiens, 37 Georgiens, 29 Afghans et 24 Iraniens.

En octobre dernier, un groupe de 65 immigrés algériens illégaux avait été déporté vers la Turquie. Ils s’étaient présentés aux autorités grecques comme étant des réfugiés syriens avant d’être renvoyés en Turquie aux termes de l’accord, conclu le 18 mars dernier, entre l’Union européenne et Ankara pour endiguer le flux migratoire vers l’Europe.

En 2016, les autorités grecques avaient déporté vers leur pays d’origine un total de 19.151 candidats à l’immigration clandestine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *