Haïti : dix ressortissants américains soupçonnés de trafic d’enfants

Haïti : dix ressortissants américains soupçonnés de trafic d’enfants

La police haïtienne détenait dix ressortissants américains soupçonnés d’avoir «volé» 31 enfants âgés de 2 mois à 12 ans, ont indiqué les autorités de ce pays dévasté par le séisme du 12 janvier et qui craignent une résurgence des trafics d’enfants. Les dix Américains, cinq hommes et cinq femmes, ont été appréhendées près de la frontière dominicaine, en compagnie de 31 enfants par un commissaire de police haïtien, a annoncé samedi à l’AFP le ministre des Affaires sociales et du Travail, Yves Christallin. «C’est un vol, ce n’est pas une adoption», a-t-il affirmé, précisant que «pour quitter Haïti un enfant a besoin d’une autorisation de l’Institut du bien-être social qui s’occupe des cas d’adoption». Selon lui, deux pasteurs, l’un en Haïti, l’autre à Atlanta (sud-est des Etats-Unis), sont également impliqués dans cette affaire. Les ressortissants américains ont été remis à la justice et étaient détenus samedi soir à la Direction centrale de la police judiciaire, à Port-au-Prince, avec deux complices haïtiens présumés, a confirmé à l’AFP le directeur général de la police Mario Andresol. Une enquête a été ouverte pour déterminer dans quelles circonstances les dix Américains sont entrés en possession des enfants, a précisé M. Andresol, selon qui les enfants ont été transférés dans un hébergement à Croix-des-Bouquets, au nord de Port-au-Prince. Dans un entretien à la chaîne de télévision américaine NBC, un proche des Américains arrêtés a indiqué qu’ils étaient inculpés de trafic d’enfants, et que cette affaire était, selon lui, un malentendu administratif.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *