Halliburton aurait fourni de l’eau sale au soldats US

M. Dorgan a indiqué qu’il avait demandé l’ouverture d’une enquête après avoir reçu des témoignages d’anciens employés de Halliburton, qui avaient révélé que la société avait fourni à des militaires américains de l’eau non traitée puisée à quelques kilomètres d’un site de déversement d’égoûts dans l’Euphrate. Les soldats se servaient de cette eau pour leur toilette, se laver les dents, faire le café etc…, selon M. Dorgan.

"Au nom des troupes et de leurs familles, il faut urgemment une enquête approfondie, et des réponses directes", a déclaré M. Dorgan dans un communiqué, appelant le Pentagone à cesser de passer des contrats avec Halliburton.

"Le Département de la Défense verse à Halliburton plus de 400 millions de dollars par mois pour son travail en Irak. (Après la guerre en Irak), je crois qu’il sera temps que Halliburton et le Département de la Défense se séparent, vu les éléments substantiels révélant gaspillages, fraudes et abus", a-t-il dit.

"Ces dernières révélations nous rappellent une nouvelle fois la négligence et l’arrogance de certains, qui donnent la priorité aux profits sur le bien-être des troupes américaines", a commenté pour sa part l’ancien candidat démocrate à la présidentielle John Kerry.

Halliburton était dirigé par Richard Cheney avant qu’il devienne vice-président en 2001. Le groupe est régulièrement accusé par les démocrates d’avoir bénéficié d’un traitement de faveur dans l’octroi de contrats publics, et d’avoir procédé à des surfacturations.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *