Haniyeh appelle le quartette à revoir la suspension des aides directs

Il a, par ailleurs, appelé à la tenue d’une "réunion d’urgence" pour tenter de faire cesser les affrontements armés entre le Hamas et le parti Fatah de Mahmoud Abbas.

"Aujourd’hui, j’envoie un message urgent au Quartette: il doit revoir les décisions précipitées qui ont provoqué un siège contre notre peuple", a-t-il affirmé aux journalistes à Gaza.

"Le Quartette doit arrêter la politique autoritaire et de pressions que pratique l’administration américaine dans le monde", a-t-il ajouté.

Les ministres des Affaires étrangères du Quartette pour le Proche-Orient  (Etats-Unis, Union européenne, Russie et Onu) doivent se réunir mardi à New York pour discuter, notamment, de la position à adopter envers le gouvernement palestinien dirigé par le mouvement islamiste Hamas.

Le Quartette est à l’origine de la "Feuille de route", un plan de paix par étapes prévoyant la création d’un Etat palestinien viable coexistant pacifiquement avec Israël.

L’UE, principal soutien financier des Palestiniens avec 500 millions  d’euros par an, et les Etats-Unis, ont suspendu leurs aides directes au  gouvernement du Hamas, un mouvement qu’ils qualifient de "terroriste".

Le Quartette a fixé comme préalable à la reprise de ces aides, la reconnaissance par le Hamas du droit à l’existence d’Israël et des accords  internationaux signés avec lui, ainsi que l’arrêt de la lutte armée.

M. Haniyeh a également appelé à la tenue d’une "d’une réunion d’urgence  entre les dirigeants du Fatah et du Hamas" pour mettre fin au chaos sécuritaire.

"J’ai parlé avec des dirigeants du Hamas et du Fatah et je leur ai demandé de faire cesser les tensions et l’utilisation des armes", a-t-il ajouté.

Neuf Palestiniens ont été blessés mardi dans des affrontements armés entre le Hamas et le Fatah, au lendemain de heurts d’une ampleur sans précédent entre les deux mouvements qui avaient fait trois morts.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *