Irak: 1.000 morts en un mois

Irak: 1.000 morts en un mois

Au total, 979 Irakiens ont été tués et 2.133 autres blessés en septembre dans des actes de violences, selon la mission d’assistance de l’ONU en Irak.

La région de Bagdad a été la plus durement frappée avec 418 morts et 1.011 blessés, suivie par les provinces de Ninive, Diyala, Salaheddine et Anbar, selon l’ONU.

Le bilan établi par le gouvernement irakien pour septembre est de 971 morts, dont 86 militants extrémistes abattus par les forces de sécurité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *