Irak : 100.000 enfants menacés par l’aggravation du conflit dans l’ouest de Mossoul

Irak : 100.000 enfants menacés par l’aggravation du conflit dans l’ouest de Mossoul

Le représentant du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) en Irak, Peter Hawkins, a fait état lundi d’informations alarmantes sur des civils, y compris plusieurs enfants, tués dans l’ouest de Mossoul.

« La vie des enfants est en jeu. Les enfants sont tués, blessés et utilisés comme boucliers humains. Les enfants sont témoins d’une violence terrible qu’aucun être humain ne devrait voir. Dans certains cas, ils ont été forcés à participer aux combats et à la violence », a souligné Peter Hawkins dans un communiqué de presse.

Selon le représentant de l’UNICEF, environ 100.000 filles et garçons vivent dans des conditions extrêmement dangereuses dans la vieille ville et dans d’autres quartiers de la partie ouest de Mossoul. Des hôpitaux et d’autres établissements médicaux auraient été attaqués.

« Alors que les combats se poursuivent, l’UNICEF appelle toutes les parties prenantes dans l’ouest de Mossoul à protéger les enfants et à les mettre hors de danger, conformément à leurs obligations en vertu du droit humanitaire », a dit M. Hawkins.

« Les attaques contre les civils et les infrastructures civiles, y compris les hôpitaux, les cliniques, les écoles, les maisons et les réseaux d’adduction d’eau doivent cesser immédiatement », a-t-il ajouté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *