Irak : 35 morts dans un attentat à Bagdad

Irak : 35 morts dans un attentat à Bagdad

Le bilan de l’attentat ayant visé mercredi un marché de Bagdad s’est élevé à 35 morts et plus de 50 blessés, selon un nouveau bilan des autorités.

« Deux bombes ont explosé dans un marché de Doura (un quartier du sud de Bagdad, ndlr), tuant 35 personnes et en blessant 56 », a déclaré Saad Maan, le porte-parole du ministère irakien de l’Intérieur.

Contrairement à ce qui a été annoncé auparavant par des sources sécuritaires, c’est un marché qui a été ciblé par l’attaque et non une église, a-t-il précisé, ajoutant que « la zone visée est une zone où cohabitent musulmans et chrétiens ».

Ses propos ont été corroborés par un prêtre assyrien de Doura qui a affirmé que l’église n’avait « rien à voir avec l’attentat », tandis que le patriarche chaldéen, Louis-Raphaël Sako, a indiqué que l’explosion « visait un lieu pauvre près de l’église à Doura ».

Les premières informations fournies par un colonel de police faisaient état d’un attentat perpétré contre l’église Saint-Jean, qui a coûté la vie à des fidèles chrétiens qui sortaient d’une messe de Noël.

Les violences à caractère confessionnel, très répandues en Irak, sont parmi les plus meurtrières puisqu’elles ont souvent pour théâtre des zones à forte densité, notamment les marchés, les cafés et les mosquées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *