Irak : 59 officiers jugés pour abandon de poste

Irak : 59 officiers  jugés pour abandon de poste

Ils sont 59 officiers de l'armée irakienne à être jugés pour avoir abandonné leurs postes lors de la prise de Mossoul par les djihadistes la semaine dernière. C’est ce qu’a annoncé, mercredi 18 juin 2014 Nouri al Maliki, le Premier ministre irakien. Les noms des officiers
 ont été annoncés à la télévision d'Etat, par Kassim Atta, lieutenant-général et porte-parole militaire du chef du gouvernement.

Mardi 17 juin, Nouri Al-Maliki avait limogé plusieurs hauts commandants. Une décision qui intervient une semaine après le début de l'offensive fulgurante des jihadistes dans le pays, qui s'enfonce dans le chaos.

En une semaine, les combattants de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont pris le contrôle de la deuxième ville irakienne, Mossoul, d'une grande partie de sa province Ninive (nord), de Tikrit et d'autres secteurs des provinces de Salaheddine, Diyala (est) et Kirkouk (nord).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *