Irak : des milliers de soldats mobilisés pour reprendre Mossoul à l’EI

Irak : des milliers de soldats mobilisés pour reprendre Mossoul à l’EI

L’armée irakienne déploie des milliers d’hommes sur une base du nord de l’Irak en vue de lancer des opérations pour reconquérir Mossoul, la deuxième ville du pays, aux mains du groupe jihadiste Etat islamique (EI), ont indiqué lundi 8 février 2016 des responsables militaires.

« Des unités de l’armée irakienne ont commencé à arriver sur la base militaire située près de la localité de Makhmur afin de lancer les premières opérations en direction de Mossoul », a déclaré à la presse un général de brigade sous le couvert de l’anonymat.

L’EI contrôle depuis juin 2014 Mossoul, sa capitale de facto en Irak, mais le groupe ultra-radical a subi plusieurs revers militaires en 2015 face aux forces de sécurité irakiennes soutenues par les frappes de la coalition internationale menée par les Etats-Unis.

« Pour l’heure, trois brigades sont positionnées sur la base » qui pourrait accueillir à l’avenir 4.500 soldats, a ajouté le responsable.

Makhmur est situé à environ 70 km au sud-est de Mossoul.

Ces préparatifs interviennent plusieurs semaines après la reprise par l’armée irakienne de Ramadi, chef-lieu de la grande province occidentale d’Al-Anbar.

La reconquête de Mossoul s’annonce elle plus difficile au regard de la taille de la ville et du nombre de civils encore présents.

Pour l’armée irakienne, le premier objectif est de couper les routes d’approvisionnement de l’EI entre Mossoul et des zones plus au sud, comme celles de Hawijah dans la province de Kirkouk ou de Baiji dans la province de Salaheddine, a précisé le général de brigade.

Le ministre irakien de la Défense, Khaled al-Obaidi, a visité la base samedi et ordonné que toutes les mesures soient prises pour accélérer l’achèvement du site, selon le ministère.

Articles similaires

1 Comment

  1. mehdi mountather

    Février 2016 la fin d’israél la fin de Daech et de Bachar Assed immédiatement pour éviter un astéroïde cataclysmique a l’échelle planétaire ces astéroïdes et les météorites des soldats d’ALLAH bougent ordre d’ALLAH pas de la Nasa si la mort de satan après ces séismes en Maroc c’est la fin du monde l’augmentation des séismes signe de la fin du monde en islam si la fin du monde aux non musulmans de se convertir a l’islam aujourd’hui pour éviter la panique et l’enfer le virus Zika les virus et les catastrophes naturelles des punitions d’ALLAH contre les amis de satan et d’israél les ennemis d’ALLAH les ennemis de l’islam merci.

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *