Irak : série d’attentats à Bagdad

L’armée américaine a fait état de 26 morts et de 21 blessés dans les attaques de Bagdad, tout en précisant qu’il fallait vérifier ce bilan auprès des hôpitaux. Une première voiture a explosé près de l’ambassade d’Australie à 07H05 (04H05 GMT), tuant deux Irakiens et blessant six autres, a déclaré l’officier de police Hussein Ali. Selon lui, un homme conduisant un camion à grande vitesse a fait exploser le véhicule contre une barricade, devant un immeuble qui abrite les soldats australiens chargés de la protection de l’ambassade, située en face. Deux soldats australiens ont été légèrement blessés dans l’attentat, a déclaré le gouvernement australien. L’ambassadeur d’Australie en Irak, Howard Brown, a estimé que l’explosion visait les intérêts australiens. Le groupe du Jordanien Abou Moussab Al-Zarqaoui, lié au réseau terroriste Al-Qaïda, a revendiqué quatre attentats suicide à la voiture piégée mercredi à Bagdad, dont un près de l’ambassade d’Australie, dans des communiqués publiés qui lui sont attribués sur un site Internet islamiste. « A 07H35, une deuxième voiture a explosé près d’un commissariat », selon un porte-parole militaire américain. Douze personnes ont été tuées et 23 autres ont été blessées, selon un bilan obtenu auprès de deux hôpitaux. A environ 08H15, un troisième véhicule a explosé au sud-ouest de l’aéroport international de Bagdad. Deux gardes de sécurité ont été tués et trois autres blessés, selon l’armée américaine. Un quart d’heure plus tard, une attaque suicide à la voiture piégée a fait quatre morts, dont trois soldats, et 12 blessés à l’entrée d’une base militaire irakienne. « A 08H30, un pick-up blanc conduit par un kamikaze a tenté de rentrer sur la base Al-Mouthanna par la porte sud », a déclaré à l’AFP un officier de l’armée, Falah Hassan.
« Ce véhicule a pu arriver jusqu’à l’entrée car il est d’habitude utilisé par l’armée irakienne », a-t-il précisé. Un civil et trois soldats ont été tués, alors que 12 personnes, des civils et des militaires, ont été blessées, selon un dernier bilan de sources hospitalières. Enfin, vers 12H00, une voiture piégée conduite par un kamikaze a explosé près de la banque Al-Rafidaïn, au moment où des policiers s’apprêtaient à toucher leur paie. Un civil et sept policiers ont été blessés, selon une source hospitalière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *