Irak : Washington table sur un vote rapide du Conseil de Sécurité

Les Etats-Unis tablent sur un vote du Conseil de Sécurité, dès ce week-end, sur leur nouveau projet de résolution concernant l’Irak. Un haut responsable américain, parlant sous est couvert de l’anonymat, «Nous pensons qu’à ce stade nous avons une résolution forte qui peut recueillir un large soutien, au sein du Conseil de Sécurité et envoyer un message clair à l’Irak pour lui dire de désarmer», a déclaré le porte-parole du Département d’Etat américain.
Paris et Moscou, les deux membres permanents du Conseil de Sécurité les plus réservés sur les projets de Washington en Irak, ont estimé que la nouvelle mouture du projet de résolution américaine traduisait des progrès, mais demandaient des précisions pour lever certaines ambiguïtés. Les Américains n’excluent d’ailleurs pas que des changements puissent être apportés aux texte initial. «Si d’autres viennent avec des idées qui puissent trouver place, nous pourrions être d’accord, à condition que cela reste dans le contexte des objectifs essentiels du projet», a ajouté le porte-parole.
Ce n’est pas aussi simple. Car, la France et la Russie ont estimé que des «ambiguïtés» doivent être levées dans le projet de résolution sur l’Irak que les Etats-Unis veulent faire adopter à l’unanimité.Le porte-parole du Président Jacques Chirac a précisé que l’ambiguïté porte notamment sur le recours automatique à la force dans le projet de résolution américain.
Lors d’un entretien téléphonique, MM. Chirac et Poutine « ont estimé que beaucoup d’amélioration du texte sont déjà intervenues grâce notamment à une excellente concertation entre la France, la Russie et leurs partenaires du Conseil de Sécurité », a précisé le porte-parole de l’Elysée. «Le rôle essentiel du Conseil de Sécurité est réaffirmé, il reste nécessaire cependant de lever certaines ambiguïtés», a-t-il ajouté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *