Iran: au moins 21 morts dans l’effondrement d’une mine

Iran: au moins 21 morts dans l’effondrement d’une mine

Au moins 21 mineurs ont péri mercredi dans l’effondrement de tunnels dans une mine de charbon du nord de l’Iran, suite à une explosion accidentelle, ont annoncé les autorités locales.

« Vingt-un corps ont été sortis. Il s’agit des corps de mineurs qui étaient descendus dans la mine pour secourir leur camarades », selon Reza Bahrami, le chef de la Maison de l’industrie et des mines de la province de Golestan (nord) où l’accident a eu lieu.

« Ce bilan ne comprenait pas les 32 mineurs qui avaient été bloqués dans la mine » après l’explosion, provoquée par la tentative de mise en marche du moteur d’un chariot, selon les médias iraniens, a-t-il expliqué. L’explosion a causé l’effondrement d’une partie d’un tunnel de la mine proche de la ville d’Azad Shahr, dans la province de Golestan.

« Trente deux mineurs et employés de la mine sont coincés de l’autre côté des gravats (qui bloquent le tunnel) à une profondeur de 1.300 mètres », a déclaré Hassan Sadeglou, le gouverneur de la province de Golestan à la télévision d’Etat.

Il a ajouté que les équipes de sauvetage injectaient de l’oxygène dans le tunnel pour tenter de sauver les mineurs toujours coincés.

Dans un premier temps, les autorités avaient annoncé qu’au moins 70 mineurs étaient pris au piège à plusieurs centaines de mètres de profondeur, avant de revoir ce chiffre à la baisse.

Selon l’agence officielle Irna, une trentaine de mineurs blessés plus ou moins grièvement ont été admis dans différents hôpitaux de la région et douze autres sont sortis indemnes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *