Iran-Irak : le différend persiste autour d’un puits de pétrole

Iran-Irak : le différend persiste autour d’un puits de pétrole

Un différend continuait d’opposer samedi, l’Irak et l’Iran, concernant la propriété d’un puits de pétrole situé dans un secteur disputé de leur frontière. Des soldats et techniciens iraniens ont pris possession jeudi soir de ce puits, situé dans le champ pétrolifère d’Al-Fakkah, à environ 320km au sud-est de Bagdad. De tels incidents se sont déjà produits le long de la frontière entre l’Iran et l’Irak, qui n’a jamais été clairement définie après la longue guerre (1980-1988) entre les deux pays. Selon un responsable du ministère irakien de l’Intérieur, des soldats irakiens ont été dépêchés sur place, se positionnant à environ un kilomètre du puits et attendant des instructions. L’armée iranienne a de son côté démenti avoir violé la souveraineté irakienne, faisant valoir que le puits se trouve en territoire iranien selon un accord frontalier conclu en 1975, entre les deux pays. D’après le vice-ministre irakien des Affaires étrangères Labid Abbawi, des pourparlers à haut niveau entre diplomates des deux pays se poursuivaient samedi. Des mécanismes diplomatiques et techniques ont été mis en oeuvre pour trouver une solution, a de son côté déclaré l’ambassadeur iranien en Irak Hasan Kazemi Qomi, cité par l’agence iranienne Fars.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *