Iran : la marine reçoit quatre nouveaux sous-marins de poche

Iran : la marine reçoit quatre nouveaux sous-marins de poche

La marine iranienne a pris livraison dimanche de quatre nouveaux sous-marins de poche de type Ghadir, entièrement construits en Iran, ont annoncé les médias iraniens sans donner d’autres détails. La marine iranienne possèderait déjà sept de ces sous-marins de poche de 120 tonnes, dont le premier a été lancé en 2007, selon les informations officielles fournies par les autorités depuis cette date. Les sous-marins de la classe Ghadir, présentés par l’Iran comme ayant des qualités «furtives» les rendant difficilement détectables au sonar, sont destinés aux opérations côtières en eaux peu profondes, notamment dans le Golfe. Ces bâtiments, dérivés des sous-marins de poche nord-coréens de la classe Yono, peuvent tirer des torpilles mais leurs principales missions semblent plutôt de déplacer des commandos, de mouiller des mines ou d’effectuer des opérations de reconnaissance, selon les experts. La marine iranienne possède deux autres types de sous-marins : le Nahang, submersible léger de 500 tonnes construit en Iran et dont elle a pris livraison d’un premier exemplaire en 2006, et trois sous-marins russes de la classe «Kilo» achetés à Moscou dans les années 90.Les «Kilos», submersibles de 3.000 tonnes et 70 mètres de long à propulsion diesel-électrique, sont plutôt destinés aux opérations en eaux profondes dans l’océan Indien dont l’Iran est aussi riverain.Téhéran a par ailleurs entamé en 2008 la construction d’un nouveau type de sous-marin baptisé Qaem, dont le premier exemplaire devrait être lancé dans les prochains jours selon le commandant en chef de l’armée iranienne, le général Ataollah Salehi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *