Irritation de l’Egypte envers le Hamas : Gaza menacée d’étranglement

Irritation de l’Egypte envers le Hamas : Gaza menacée d’étranglement

Soumise à un strict blocus israélien, la bande de Gaza est menacée d’étranglement avec la construction d’une barrière souterraine anti-tunnels par l’Egypte, irritée par l’attitude du Hamas dans le dossier de la réconciliation interpalestinienne parrainé par Le Caire. Depuis qu’il exerce le pouvoir à Gaza en 2007, le Hamas dépend des tunnels de contrebande creusés sous la frontière avec l’Egypte pour contrecarrer l’impact de l’embargo israélien.
Jusqu’à présent, le mouvement islamiste palestinien misait sur Le Caire pour tenter de briser son isolement international. Mais son refus de signer un accord de «réconciliation nationale» avec ses rivaux laïcs du Fatah sous les auspices de l’Egypte a sérieusement détérioré les relations avec Le Caire.
Après avoir fermé les yeux pendant des années sur les tunnels palestiniens, utilisés pour toutes sortes de marchandises mais aussi pour le passage d’armes ou de devises, les autorités égyptiennes ont décidé d’édifier une barrière métallique souterraine.
Les Etats-Unis ont soutenu formellement mardi ce projet, arguant que l’Egypte empêcherait la contrebande d’armes. «L’Egypte a décidé de construire le mur en acier pour sanctionner le Hamas qui l’a irritée en refusant de signer l’accord de réconciliation» interpalestinien, explique Emad Gad, expert du Centre cairote d’Al-Ahram pour les études politiques et stratégiques. «Désormais, le Hamas est dans une situation difficile, il est soumis à un blocus total, les tunnels par lesquels transitaient les fonds accordés au Hamas par l’Iran vont être fermés», analyse M. Gad. «Mais le Hamas n’aura d’autre choix que de chercher à courtiser l’Egypte et à améliorer ses relations», prédit-il. Jusqu’à maintenant, l’Egypte était le principal médiateur diplomatique du Hamas et détenait la clé de la réouverture permanente du terminal frontalier de Rafah (sud de la bande de Gaza), le seul à ne pas être contrôlé par Israël, ouvert seulement quelques jours par mois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *