Israël adopte la punition collective !

L’armée israélienne va expulser ce mercredi deux Palestinien de Cisjordanie vers la bande Gaza pour une période de deux ans. Les deux Palestiniens sont le frère et la soeur d’un militant tué par l’armée israélienne qui l’accusait d’avoir organisé un double attentat à Tel-Aviv.
Réagissant à cette expulsion, Saêb Arekat, le principal négociateur palestinien a déclaré que c’est «une journée noire pour les droits de l’Homme et c’est un précédent dangereux qu’une cour suprême israélienne avalise le principe d’une punition collective». M. Yasser Abd Rabbo, le ministre de l’Information, a suggéré que les Palestiniens cessent leurs «contacts sécuritaires et politiques avec Israël. Ces contacts servent de couverture à Israël pour poursuivre sa politique d’assassinat».
Le secrétaire d’Etat américain adjoint ,David Satterfield, qui se trouve au Proche-Orient, s’efforce de rapprocher les positions de Washington et de l’Autorité palestinienne sur la mise en oeuvre de réformes en matière de sécurité, considérés par les Etats-Unis comme un préalable à la relance des négociations politiques sur un Etat palestinien. Le ministre palestinien de l’Intérieur, Abderazzak Al Yahya, avait fait état de « réactions positives de l’émissaire américain quant à l’envoi d’experts, d’instructeurs et d’équipements auprès des Palestiniens pour les aider à restructurer leurs services de sécurité.
Toujours sur le plan diplomatique, le ministre danois des Affaires étrangères, Per Stig Moeller, a déclaré hier au Caire que le plan européen pour la paix au Proche-Orient était un document de travail, qui sera soumis aux trois autres membres du quartette international impliqué dans la région. « Ce n’est pas un document final. C’est une contribution destinée au quartette », a déclaré le ministre. Le nouveau plan de paix européen prévoit la création d’un Etat palestinien indépendant d’ici 2005. Une première phase prévoit un accord sécuritaire entre les Israéliens et les Palestiniens avant les élections palestiniennes prévues en 2003. La deuxième phase prévoit la création d’un Etat palestinien avec des frontières provisoires la même année, alors qu’une deuxième phase doterait cet Etat de frontières définitives en 2005.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *