Israël fixera ses frontières définitives d’ici 2010

M. Olmert affirme nottamment que s’il accède au pouvoir après les législatives du 28 mars, dans les quatre ans "Israël fera en sorte que ses frontières permanentes lui permettent de se séparer de la majorité de la population palestinienne et préserve une importante et stable majorité juive".

Il n’a pas précisé le tracé exact des frontières en question, mais a indiqué que les grandes lignes de ces frontières devraient notamment inclure en Cisjordanie les colonies du Goush Etzion, le pourtour de Jérusalem, les colonies d’Ariel et de Maalé Adoumim, ainsi qu’une zone de sécurité dans la vallée du Jourdain.

L’intégralité de cette interview doit être publiée vendredi.

M. Olmert a par ailleurs indiqué qu’il entend ordonner la mise en chantier de 3.500 logements dans le secteur dit E-1 en Cisjordanie entre la colonie de Maalé Adoumim et le nord de Jérusalem — un projet dont il avait annoncé le gel à la suite de pressions des Etats-Unis.

Le Premier ministre par intérim a par ailleurs ajouté que s’il est vainqueur du prochain scrutin, il attendra une période de temps "raisonnable" pour savoir si le mouvement islamiste radical palestinien Hamas est prêt à reconnaître Israkl, à renoncer au terrorisme, à accepter les accords signés par l’OLP, et à se conformer à la "feuille de route", plan intrernational de paix.

"Nous attendrons, mais je n’ai pas l’intention d’attendre pour l’éternité (…) Si après un temps raisonnable, il s’avère clairement que l’Autorité palestinienne n’a pas l’intention d’accepter ces principes, nous devrons commencer à agir", a-t-il ajouté.

Il a encore précisé qu’avant d’oeuvrer à la fixation des frontières définitives d’Israkl, il procédera à un "dialogue intérieur" afin de parvenir à "un large consensus national sur ce qui doit faire partie des frontières permanentes d’Israël".

"J’ai l’intention de parler à chacun, et en particulier avec ceux qui vivent dans les territoires" palestiniens occupés, a encore dit M. Olmert en allusion aux colons juifs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *