Israël maintient fermés les points de passage des marchandises pour Gaza

«Les points de passage de Soufa, Karni et Nahal Oz sont restés fermés mardi matin jusqu’à nouvel ordre en réaction au tir de roquette de lundi soir», a affirmé le porte-parole de l’armée Peter Lerner. «Nous examinerons en fin de journée la situation et nous prendrons ensuite une décision», a-t-il ajouté. Une roquette palestinienne a explosé lundi soir dans le sud d’Israël sans faire ni victime ni dégât, a-t-on indiqué de sources policières. Aucune organisation n’a revendiqué ce tir.
Le mouvement islamiste Hamas qui contrôle la bande de Gaza a dénoncé la fermeture des points de passage accusant Israël «d’entraver l’application des clauses de m’accord de la trêve» et d’«exercer du chantage sur les factions palestiniennes». Dimanche, Israël avait ouvert le point de passage de Soufa, ce qui avait permis à des dizaines de camions attendant du côté palestinien de charger des marchandises déposées par des véhicules israéliens. Ce terminal avait été fermé mercredi dernier après les tirs de trois roquettes par le mouvement radical Jihad islamique en riposte, selon lui, à la mort d’un de ses chefs en Cisjordanie tué par l’armée israélienne.
En revanche, les autorités israéliennes avaient dimanche maintenu fermé Karni, le principal terminal. Israël n’avait rouvert auparavant que très partiellement ce terminal, autorisant seulement le transfert de céréales.
La trêve entre Israël et le Hamas négociée par l’intermédiaire de l’Egypte est entrée en vigueur le 19 juin. Elle prévoit une levée progressive du blocus israélien de Gaza et un arrêt des violences. Le Hamas, qui a tenu à réaffirmer son autorité dans la bande de Gaza après de précédents tirs de roquettes en arrêtant ces derniers jours des membres de groupes armés ayant violé la trêve, a estimé qu’Israël ne respectait pas l’accord. Par ailleurs, le terminal de Rafah, fermé quasiment en permanence depuis 2006 après l’enlèvement d’un soldat israélien à la lisière de la bande de Gaza, a été partiellement rouvert mardi matin, a indiqué un responsable du Hamas et des témoins. Trois cent cinquante personnes, dont quelque 70 malades, devaient le franchir pour se rendre en Egypte, a-t-on ajouté de même source. Un responsable des services de sécurité égyptiens avait annoncé lundi que l’ouverture temporaire mardi de Rafah, afin de permettre à des Palestiniens vivant d’ordinaire à l’étranger et des malades de quitter la bande de Gaza.
Des responsables du Hamas ont affirmé que le terminal sera également ouvert jeudi pour permettre à des dizaines de Palestiniens bloqués du côté égyptien de la frontière de regagner Gaza.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *