Israël prêt à faire face à des attaques du Hezbollah

«Les services de sécurité et de renseignements israéliens se sont préparés à faire face aux menaces d’attaques et d’attentats lancées par le Hezbollah», a affirmé Barak en appelant la population à «faire preuve de vigilance».
Le ministre de la Défense a fait ces déclarations le jour marquant la fin de la période de 40 jours de deuil observés après la mort d’Imad Moughnieh, un chef militaire du Hamas tué le 12 février par l’explosion d’une voiture piégée à Damas.
Le Hezbollah, un mouvement soutenu par Téhéran, a accusé Israël d’avoir liquidé Imad Moughnieh, ce que les autorités israéliennes ont démenti.
Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, qui devait prononcer lundi un discours à Beyrouth, a récemment proclamé que son mouvement allait mener une «guerre ouverte» contre Israël et que «le sang d’Imad Moughnieh contribuerait à la disparition de l’Etat d’Israël». Un haut responsable du ministère de la Défense, Amos Gilad, a pour sa part affirmé à la radio militaire qu’il ne croyait pas que «le Hezbollah ouvre un front au nord», à la frontière israélo-libanaise en tirant des roquettes du sud du Liban vers la Galilée. L’ancien chef des renseignements militaires Aharon Zeevi Farkash avait pour sa part évoqué ces derniers jours dans les médias la possibilité que le Hezbollah tente d’assassiner Ehud Barak ou d’autres hauts responsables du ministère de la Défense.
En réponse, Amos Gilad a refusé de réagir en affirmant qu’il «faut tout envisager, mais de façon secrète».
Les autorités israéliennes avaient déjà lancé vendredi une mise en garde contre des risques d’enlèvement de ses ressortissants en déplacement à l’étranger, en particulier les hommes d’affaires «travaillant avec des Arabes ou des musulmans».
Imad Moughnieh était recherché par Interpol pour sa participation présumée à un attentat contre l’Association mutuelle israélite argentine (AMIA) qui avait fait 85 morts et près de 300 blessés en juillet 1994 à Buenos Aires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *