Israël referme les points de passage vers la bande de Gaza

La brève levée du blocus en vigueur depuis deux semaines a permis lundi le passage de 33 camions. Le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, s’est engagé auprès de Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, à éviter une crise humanitaire. «Les points de passage sont fermés à cause des tirs de roquettes», a dit un porte-parole du ministère de la Défense, évoquant une salve la veille qui n’a pas fait de victime. Les marchandises introduites lundi sur le territoire sous contrôle du Hamas sont insuffisantes pour éviter des pénuries, estiment les ONG, déplorant notamment le manque de carburant qui se traduit par des coupures d’électricité quotidiennes pour le million et demi de Gazaouis. Les vivres de l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine), dont dépendent 750.000 habitants de la bande de Gaza, n’ont pas été distribuées depuis le 4 novembre, date à laquelle une douzaine d’activistes palestiniens ont été tués par l’armée israélienne. Les dizaines de roquettes qui se sont abattues depuis en Israël ont fait quelques blessés légers. Mardi, des démineurs israéliens à la recherche d’explosifs le long de la clôture qui sépare l’Etat juif de la bande de Gaza ont essuyé des tirs de mortier, selon l’armée et le Hamas. Aucun blessé n’a été signalé.
Le mouvement islamiste a exprimé aux médiateurs égyptiens son intention de s’en tenir au cessez-le-feu en vigueur depuis le 19 juin après avoir obtenu du Caire l’assurance d’un engagement similaire de la part des autorités israéliennes, a annoncé Mahmoud al Zahar, membre de la direction du Hamas. Il a toutefois revendiqué un droit de riposte. Navi Pillay, Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, a par ailleurs lancé un appel à la levée immédiate du blocus israélien, qu’elle juge contraire au droit humanitaire. «Il doit cesser maintenant», dit-elle dans un communiqué publié à Genève.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *