Israël reprend ses livraisons de fuel pour Gaza

Israël a autorisé mardi matin la livraison de fioul à la centrale électrique de Gaza, qui a cessé de fonctionner la veille au soir en raison d’une pénurie de carburant provoquée par la fermeture de tous les points de passage, a affirmé un porte-parole israélien. Le terminal de Nahal Oz, destiné au transfert des carburants entre la bande de Gaza et Israël, a «rouvert mardi pour transférer le diesel nécessaire à la centrale électrique, en accord avec la décision du ministère de la Défense», a affirmé Peter Lerner. «Nous continuerons d’évaluer la situation au cours de la journée et bien sûr si des roquettes sont tirées, nous prendrons les mesures nécessaires», a-t-il ajouté. Un responsable palestinien de l’Autorité de l’énergie palestinienne à Gaza, Qanaane Obeid, a confirmé qu’Israël avait repris la fourniture de fioul et souligné que la centrale devrait redémarrer dans la journée. La seule centrale électrique de la bande de Gaza a cessé de fonctionner faute de fioul lundi en début de soirée à la suite du refus d’Israël de permettre la livraison de carburants. La ville de Gaza a été en conséquence soumise dans la soirée de lundi à d’importantes coupures d’électricité.
Ehud Barak avait décidé une «fourniture de quantités minimales» de carburants à la bande de Gaza à partir de mardi, «à la demande du représentant du Quartette».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *