Jacques Chirac monte au créneau sur le social et l’Europe

Le chef de l’Etat a réaffirmé mardi que l’emploi était sa « priorité absolue », deux jours avant la conférence de presse sur les questions européennes qu’il doit tenir jeudi à l’Elysée. L’événement est rarissime en Chiraquie.
Le président ne pratique qu’avec parcimonie les conférences de presse sur le territoire national. La précédente, qui portait déjà sur l’Europe, remonte au 16 avril 1998. Jacques Chirac entend donc donner plus de solennité à une étape-clé de la construction européenne: l’intégration de dix nouveaux membres à compter du 1er mai. Mais il devrait également être interrogé sur le mode de ratification de la future Constitution européenne. C’est à lui qu’incombe le choix entre le recours au référendum et la voie parlementaire. Mais Jacques Chirac semble peu pressé de trancher la question. Car si un référendum est souhaité par une majorité de Français, son issue reste bien incertaine.
Il devrait également être interrogé jeudi sur l’éventuelle adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Jacques Chirac a estimé à plusieurs reprises qu’Ankara avait « vocation » à entrer dans l’UE, mais cette perspective est si impopulaire chez les Français qu’elle est en passe de devenir le principal thème de la campagne européenne. De fait, l’UMP s’est clairement prononcée contre une telle adhésion. Du coup, la conférence de presse de jeudi pourrait bien marquer le véritable coup d’envoi de la campagne électorale pour les élections européennes du 13 juin. Mais la question sociale ne manquera pas d’être également au coeur des débats électoraux, alors que le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a été lourdement sanctionné sur ce terrain lors des régionales de mars. Recevant mardi le corps préfectoral à l’Elysée, Jacques Chirac en a donc profité pour réaffirmer que la cohésion sociale et l’emploi restaient sa « priorité absolue », dévoilant les grandes lignes du « plan de cohésion sociale » de son ministre Jean-Louis Borloo.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *