José Luis Rodriguez Zapatero ne roule pas sur l’or

José Luis Rodriguez Zapatero ne roule pas sur l’or

Le chef du gouvernement socialiste espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, ne roule pas sur l’or: son patrimoine s’élève à 209.206 euros, selon la déclaration des biens des membres de l’exécutif publiée jeudi au Bulletin officiel espagnol.
Bien moins loti que certains ministres, comme celle des Sciences de l’innovation, Cristina Garmendia (4,9 millions d’euros), M. Zapatero a un patrimoine immobilier de 37.258,67 euros, auquel s’ajoutent d’«autres biens» d’une valeur de 171.947,46 euros. Il affiche un passif (crédits et dettes) de 80.847 euros.
Toutefois, il convient de préciser que les biens immobiliers retenus dans cette déclaration sont calculés selon leur valeur cadastrale – servant de base fiscale, ndlr -, qui est nettement inférieure à leur valeur réelle à la vente. La déclaration ne précise par ailleurs pas la valeur des éventuels biens au nom de l’épouse de M. Zapatero. Ce dernier gagne 92.000 euros par an depuis qu’il a accédé à la tête du gouvernement espagnol au printemps 2004 et loge au Palais de La Moncloa. Il n’empêche que la «fortune» personnelle de M. Zapatero est bien inférieure à celle de certains de ses ministres. La plus nantie est Cristina Garmendia, devant les ministres de l’Industrie Miguel Sebastian (1,7 million) et de l’Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba (1,2 million). La ministre de l’Economie et des Finances, Elena Salgado, déclare un patrimoine d’environ 977.000 euros. La déclaration du patrimoine des membres du gouvernement espagnol a été publiée en vertu d’une loi dite des Conflits d’intérêts des hauts responsables votée en 2006 à l’initiative des socialistes au pouvoir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *