Kenya : début du nouveau recensement électoral

Kenya : début du nouveau recensement électoral

Les autorités kényanes entamaient lundi dans tout le pays un nouveau recensement électoral qui durera près deux mois et vise à enregistrer près de 10 millions d’électeurs, a annoncé la Commission électorale indépendante intérimaire (IIEC).Ce recensement intervient deux ans après les violences politico-ethniques qui avaient suivi la réélection contestée du président Mwai Kibaki fin 2007, et fait 1.500 morts et 300.000 déplacés.La médiation de l’ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan avait permis de mettre fin aux violences et conduit à l’installation d’un gouvernement de coalition pléthorique, avec comme Premier ministre Raila Odinga, rival malheureux de M. Kibaki. L’exercice se déroulera dans les 210 circonscriptions électorales du pays du 22 mars au 21 mai, a indiqué le président de la Commission électorale, dans un communiqué. «L’opération est ouverte à tous les citoyens kényans de 18 ans et plus, porteurs d’une carte d’identité ou d’un passeport valide», selon ce communiqué, qui précise que les nouveaux inscrits devront remettre leur ancienne carte électorale.Près de dix millions de Kényans sont attendus pour s’inscrire sur les listes électorales, selon les prévisions de l’IIEC.Dès la fin de l’opération, la Commission publiera les résultats provisoires du recensement, qui seront accessibles au public, dans tous les centres d’enregistrement, et pour une période de 30 jours, comme le prévoit la loi kényane.Des élections générales sont prévues en 2012 dans le pays et un référendum constitutionnel, dont la date n’a pas encore été officiellement fixée, doit avoir lieu dans les prochains mois.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *