Ku Klux Klan : Un ex-leader libéré sous caution

Arrêté pour meurtre le 7 janvier 2005, un ex leader du Ku Klux Klan, Edgar Ray Killen, vient d’être libéré sous caution.
Le juge Marcus Gordon, du tribunal de Philadelphia (Mississippi), a fixé au 28 mars la date du procès d’Edgar Ray Killen, premier inculpé pour meurtre dans cette affaire qui avait contribué à révéler au grand public les pratiques racistes et ségrégationnistes du KKK dans le sud des Etats-Unis.
Mercredi, Edgar Ray Killen a quitté la prison avec des membres de sa famille, troquant son uniforme orange de prisonnier contre une chemise à carreaux bleue, un pantalon et un chapeau de cow-boy.
Le prêcheur sudiste, âgé de 79 ans, avait été arrêté la semaine dernière à son domicile, sans incident. Il est accusé d’avoir tué James Chaney, habitant noir du Mississippi âgé de 21 ans, et deux New-Yorkais, Andrew Goodman, 20 ans, et Michael Schwerner, 24 ans, tous deux blancs.
En 1967, Killen et 18 autres personnes, dont bon nombre étaient réputés membres du KKK, avaient été jugés pour violations des droits civiques des trois militants, mais aucun n’avait été inculpé pour meurtre.
Les meurtres de ces trois militants sont les derniers assassinats non résolus de l’époque de la lutte pour les droits de la communauté afro-américaine aux Etats-Unis. Leur disparition avait inspiré le réalisateur Alan Parker pour son film « Mississippi Burning », sorti en 1998 avec Gene Hackman et Willem Dafoe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *