La Belgique veut surveiller les imams qui officient dans les mosquées

La Belgique veut surveiller les imams qui officient dans les mosquées
Le ministre de la Justice Koen Geens, qui a la tutelle sur l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) a demandé à ce dernier de lui fournir la liste des imams qui officient dans les mosquées belges, rapporte jeudi l’agence Belga.

M. Geens espère de la sorte avoir un meilleur aperçu de qui prêche en Belgique, alors qu’un imam suspecté d’être le cerveau des attentats en Catalogne semble avoir officié un temps en Belgique.
« Je vais demander à l’Exécutif des Musulmans de demander à chaque mosquée en Belgique, reconnue ou non, de signaler chaque imam qui y passe », a affirmé le ministre dans une déclaration télévisée rapportée par Belga.
« L’Exécutif des Musulmans doit fournir ces informations à la Sûreté de l’Etat. De la sorte on obtient un système dans lequel la Sûreté de l’Etat sait tout de suite qui prêche, aussi dans les mosquées qui ne sont pas reconnues », a-t-il affirmé.
Pour sa part, le ministre de l’intérieur Jan Jambon a estimé dans une déclaration similaire que la Sûreté de l’Etat devrait avoir plus d’informateurs dans les milieux d’islam radical en Belgique.
L’enquête sur les attentats à Barcelone et Cambrils a révélé que l’imam Abdelbaki Es Satty, cerveau des attaques, aurait séjourné quelques temps en Belgique l’an dernier et y serait retourné à plusieurs reprises après son départ.
« Nous devons passer à la vitesse supérieure concernant notre position d’informations au sein des milieux d’islam radical. C’est l’un des enseignements », a précisé Jan Jambon.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *