La faim menace la Somalie et les pays touchés par l’Ebola

La faim menace la Somalie et les pays touchés par l’Ebola

En plus de l’Ebola qui continue à se propager, la famine menace à nouveau des pays du continent africain.

 Plus d'un million de personnes survivent dans des conditions proches de la famine en Somalie, ont estimé mardi 2 septembre 2014 des experts de l'ONU qui s'attendent à ce que la sécheresse et la faim empirent dans le pays.

Publié ce mardi, un rapport de l'ONU relève que 1.025.000 personnes en Somalie sont classées en niveau «urgence» alimentaires, dernier stade avant celui de «famine» sur son échelle de classification de la faim. Ce nombre a grimpé de 20% en six mois.
Selon les auteurs de ce rapport,
«la situation alimentaire a empiré à cause des faibles pluies, le conflit, des perturbations dans le commerce et la baisse des l'aide humanitaire ».

De «fortes inquiétudes sur la sécurité alimentaire» sont également suscitées dans les pays les plus touchés par l'épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest, ont indiqué mardi 2 septembre 2014 les Nations unies.

En Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, les zones de quarantaine et les restrictions aux déplacements des personnes « ont sérieusement limité le mouvement et la commercialisation des aliments ». Une situation aggravée par les pénuries de main d'oeuvre à l'approche des deux grandes campagnes agricoles de la région, le riz et le maïs, « mettant en péril la sécurité alimentaire d'un grand nombre de personnes », prévient  l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO). Pour répondre aux besoins alimentaires immédiats, le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé une opération d'urgence à l'échelle régionale prévoyant quelque 65.000 tonnes de nourriture en faveur d'1,3 million de personnes.

Le virus, contre lequel aucun traitement ni aucun vaccin n'existe, a fait plus de 1.550 morts sur 3.069 cas recensés au 26 aout par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dont 694 au Liberia, 430 en Guinée et 422 en Sierra Leone.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *