La France prête à discuter pour libérer ses agents

La France est disposée à discuter pour obtenir la libération de ses deux agents retenus en otages en Somalie, a déclaré dimanche, le secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant, en disant avoir des nouvelles plutôt rassurantes.
«Nous savons qu’ils sont en vie. Nous pensons qu’ils sont bien traités», a-t-il annoncé lors du Grand Rendez-Vous Europe-1/Le Parisien-Aujourd’hui, en France.
«Nous avons clairement fait savoir au groupe dont nous pensons qu’ils détiennent nos deux compatriotes que nous étions prêts à discuter avec eux et nous attendons le retour», a déclaré M. Guéant. Cependant, «les négociations ne sont pas engagées à proprement parler». D’après le secrétaire général de l’Elysée, «les messages passent mais les contacts ne sont pas engagés». Les agents enlevés mardi, dans un hôtel de Mogadiscio, avaient pour mission de participer à la préparation d’un groupe de sécurité du président de la République somalienne, a précisé le proche collaborateur de Nicolas Sarkozy. «Ils étaient les éléments précurseurs d’un groupe de formation de la garde présidentielle». Samedi, un responsable du mouvement islamiste Al-Shabab, a annoncé que les deux agents seraient jugés selon la loi islamique pour espionnage et conspiration contre l’Islam. Interrogé sur cette possibilité, Claude Guéant l’a écartée d’un revers de main: «Rien ne nous permet de le penser».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *