La haute Cour de Londres rejette l’appel de résidants britanniques détenus à Guantanamo

Les deux personnes, Jamil El-Banna et Omar Deghayes, qui seraient parmi cinq résidants en Grande-Bretagne toujours incarcérés au camp Delta de Guantanamo, avaient demandé à la Haute cour britannique d’ordonner l’intervention en leur faveur du gouvernement britannique.

Le ministère britannique des affaires étrangères avait indiqué qu’il ne pouvait pas intervenir en faveur de personnes étrangères.

Les défenseurs des deux détenus ont indiqué dans des déclarations rapportées par les médias britanniques qu’ils disposent de "preuves irréfutables" que leurs clients ont été "sévèrement torturés et soumis à des mauvais traitements" dans leur prison de Guantanamo.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *