La mère de Bouazizi condamnée à 4 mois de prison avec sursis pour « outrage envers un fonctionnaire »

La mère de Bouazizi condamnée à 4 mois de prison avec sursis pour « outrage envers un fonctionnaire »

Le tribunal de première instance de Sidi Bouzid (centre-ouest) a condamné vendredi à quatre mois de prison avec sursis la mère de Mohamed Bouazizi, le vendeur ambulant dont le suicide a déclenché la révolution tunisienne, a indiqué le ministère de la Justice tunisien.
Manoubia Bouazizi, qui a passé une semaine en détention, a été condamnée pour outrage à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions et atteintes aux bonnes moeurs.
La mise en cause a été arrêtée le 13 juillet puis placée en détention préventive suite à une altercation verbale virulente avec un juge du tribunal de Sidi Bouzid, lorsqu’elle est venue récupérer des documents permettant d’obtenir les dédommagements accordés par le gouvernement aux parents des « martyrs de la révolution ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *