La présence d’Al-Qaïda en Algérie se précise

C’est à El Oueldja, dans la wilaya de Khenchela, que les forces spéciales algériennes ont, selon Le Matin, arrêté trois hommes qu’ils ont identifiés comme des ressortissants pakistanais, afghan et yéménite. «Selon les premiers aveux recueillis, de nombreux terroristes étrangers ont pénétré par groupuscules dans le territoire algérien par les frontières sud et est du pays» rapportait le quotidien.
Ces arrivées auraient pour but de venir prêter main forte au Groupe salafiste pour la prédication et le combat, «en vue de l’instauration d’un Etat islamique». Le Matin expliquait, citant une source autorisée, que «le choix d’une base à l’Est obéirait à des considérations stratégiques du fait d’abord de la proximité des frontières pour l’acheminement d’armes de guerre».
Lors de leur opération de ratissage dans la région de Kenchela, au cours de laquelle 16 islamistes ont été tués et cinq interpellés, les militaires auraient par ailleurs trouvé un armement important composé de « lance-roquettes de type RPG, de fusils-mitrailleurs Douchka». Cet «arsenal d’origine russe permet (…) d’avancer la thèse de leur appartenance au réseau Al-Qaïda de Ben Laden» concluait Le Matin. Une thèse d’autant plus crédible «si on la lie à l’élimination» le 12 septembre dernier près de Batna, de l’émissaire de Ben Laden Abdul Wahid, «soit dans la même zone où se déroulent actuellement les opérations de recherches et de ratissage».
Cet avis était partagé dimanche par El Watan qui est aussi revenu sur l’opération ayant suivi la mort de 53 membre des forces sécuritaires le 4 janvier, lors de l’embuscade tendue dans le triangle Biskra-Batna-Khenchela. « Contrairement à ce que l’on croyait, (ces) militaires n’ont pas été victimes d’un groupe terroriste de la région, mais d’une combinaison de plusieurs groupes regroupant plus de 130 terroristes de l’Est et du Centre». Ces groupes seraient donc eux-mêmes approvisionnés en armes et en hommes via le Niger et le Mali, selon ces deux journaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *